Food & Drinks, Se restaurer

Le Comptoir Canaille

Avant toute chose, nous vous souhaitons à tous une très belle année 2018 !

Mi-décembre, l’Amoureux et moi voulions découvrir un nouveau restaurant. De fil en aiguille, nous nous sommes retrouvés au Comptoir Canaille (petit frère du Socrate).

Celui-ci se présente comme un restaurant inspiré des bouchons lyonnais avec une cuisine authentique et des produits frais.

La déco est très chargée, les éléments ont tous été chinés. La salle se présente comme un très long couloir longé par le bar, avec les toilettes au fond à côté d’une grande table (la seule table pour un groupe en fait). Une brasserie sans beaucoup de charme mais «authentique ».

comptoir_canaille (1)

comptoir_canaille (2)

comptoir_canaille_fad (6)

A l’arrivée, nous avons déploré l’accueil impersonnel et froid où la table nous a été désignée du doigt… (à ce moment-là le restaurant était vide) nous avons vite remarqué que cette technique était appliquée pour tous.

Bien que le lieu se définisse comme inspiré des bouchons lyonnais, nulle volaille, cervelle, andouillette ou quenelle à la carte. Plutôt du pot-au-feu, de la longeole, des ris de veau ou encore du filet de loup.
C’est d’ailleurs ces deux derniers plats que nous avons pris.

Le loup était bien cuit mais présenté de manière peu alléchante et les ris de veau étaient quant à eux excellents mais de trop petite quantité malheureusement.

Quant aux tristes accompagnements, des pommes rissolées baignant dans l’huile et qui se comptent sur les doigts d’une main… dommage.

En entrée notre choix s’est porté sur des escargots de Bourgogne excellents, très persillés avec un goût très fin sans que l’ail ne couvre tout ainsi que sur un œuf en meurette sur pain grillé, lardons et champignons, sans grand intérêt. Soyons honnêtes, la sauce meurette ne va pas avec l’œuf mollet. Point.

comptoir_canaille_fad (4)

comptoir_canaille_fad (3)

comptoir_canaille_fad (2)

comptoir_canaille_fad (1)

comptoir_canaille_fad (5)

On leur laisse tout de même une très belle carte des vins à prix raisonnable (bien que celui-ci soit malheureusement servi trop chaud) ainsi qu’une caisse de déstockage avec des bouteilles à prix dérisoires.
Nous n’avons pas pris de dessert.

comptoir_canaille_fad (8)comptoir_canaille_fad (7)

En résumé, tout n’est pas à jeter, loin de là. Les produits sont frais et de qualité et le lieu est simple et traditionnel. Un effort peut toutefois être fait sur l’accueil et la présentation des plats.

Le Comptoir Canaille
Boulevard Carl-Vogt 45 – 1205 Genève – Tél: +41 (0) 22 321 91 10

– Andreia –

Article non sponsorisé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s