Musique

Dix plaisirs honteux des années 80

Des plaisirs honteux des années 80 ne signifient pas forcément dire de la soupe mais plutôt un truc que tu écoutais un peu en cachette en étant gosse car tout le monde se foutait de toi si tu osais dire que tu aimais.

Aussi loin que remonte ma mémoire – certes défaillante – je me rappelle au début des années 80 un groupe dénommé Asia qui sortait Heat Of The Moment (sacré titre !). Je me rappelle que l’on se repassait la cassette sous le manteau entre copains et j’avoue avoir adoré le titre éponyme.

Pire encore, The Human League, dont tout le monde se foutait du look (finalement si bateau) et le titre tout aussi « émouvant » Don’t you want me en 1981. J’avais trouvé ceci si touchant et peut-être ridicule aussi mais que voulez-vous je n’étais qu’un jeune scarabée.

Depeche Mode, et oui au début des années 80, personne n’avouait écouter le très bon Master And Servant mais tout le monde trouvait ce morceau sympa. Certes, leur look nous faisait bien rire (nous on était jeans-t-shirt ou bien ce que nos parents nous forçaient à porter) sans oublier leur tronche de cake, mais bon chaque gosse avait la cassette.
Ramené en 2017 leur période 1981-1985 fût de très loin la meilleure.

Trust et son Antisocial à la récréation on se disait que ce n’était pas possible du « métal » français. Mais oui, en cachette on écoutait ce morceau en se disant que finalement c’est assez nul mais super passable et au moins on comprenait les paroles.

Fiction Factory en 1983, des écossais blafards – pléonasme – qui sortaient Feels Like Heaven. Pour l’avoir ré-écouté dernièrement on peut dire que ça a hyper bien vieilli. Évidemment c’était limite top 50 mais sans honte j’avoue adorer ce titre.

Orchestral Manœuvre In The Dark (OMD pour les intimes). Oui j’adorais Enola Gay et deux-trois autres titres. Groupe proche dans la beaufitude de The Human League mais le 45 tours tournait à plein régime.

Ultravox, Dieu que le titre Dancing With Tears In My Eyes en 1984 était bon. Oui tout le monde aimait bien Midge Ure mais personne n’en soufflait mot à la récréation. Soyons honnête bien des groupes actuels n’ont rien inventé.

Culture Club, j’avais déjà été assez perturbé lors de leur premier hit Do You Really Want To Hurt Me, ben oui je ne savais toujours par si Boy George était un homme ou une femme. Bien des années après le très très bon groupe Violent Femmes reprendra ce morceau pour une version fabuleuse. En 1983 sortait Karma Chamaleon. Après avoir fait l’acquisition du 45 tours, il fallait se rendre à l’évidence que ce titre sortait un peu de l’ordinaire (stop le Bontempi) et j’adorais.

Dead Or Alive, groupe assez éphémère qui eut la bonne idée de lancer You Spin Me Round en 1985. Ok j’étais influencé du fait qu’ils venaient de Liverpool, ville où le plus grand club de football de la galaxie m’a et me fait toujours autant vibrer. Titre assez « discothèque », mais excusable pour l’époque.

Last but not least, Simple Minds avec Don’t You en 1985. Probablement le seul morceau valable de leur trop longue carrière. Jim Kerr avec sa tête à claques me semblait sympa et le morceau lui, semble intemporel.

A cette époque on découvrait The Smiths et là plus personne n’avait honte de le crier haut et fort. Un des plus grand groupe anglais de tous les temps allait déferler sur le continent, mais ceci est autre histoire.

– La Disruption –

Publicités

2 thoughts on “Dix plaisirs honteux des années 80”

  1. Que de souvenirs tous ces morceaux ! (je suis une ado des années 80). Aujourd’hui je n’ai plus honte de revendiquer mon plaisir à les réécouter, mais c’est vrai qu’à ce moment-là, ça le faisait moyen d’avouer qu’on aimait ça. Sauf peut-être DM mais je fréquentais des gens qui aimaient aussi ;-)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s