Food & Drinks, Se restaurer

La Cantine Des Commerçants – Genève

C’est après avoir lu plein d’avis dithyrambiques sur internet que nous avons réservé une table pour deux à La Cantine des Commerçants.

Arrivés à 19h30, nous étions quasi seuls dans l’établissement et on s’est alors bien occupés de nous. La salle a affiché quasi-complet aux alentours de 21h.

Après nous être installés et s’être fait servir notre apéritif, il nous a été offert du pain à l’huile d’olive et des tuiles au Gruyère pour accompagner un très bon fromage blanc au pesto et à la tomate.

J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié le geste de notre serveuse quoi m’a gentiment apporté un accroche-sac afin que mon sac à main ne traine pas par terre (c’est un détail, mais les détails font toujours la différence).

Nous avons pris le temps de regarder la carte et de réfléchir à ce que nous voulions manger.

Le choix de La Disruption s’est porté sur la suggestion du chef (qui n’est pas sur la carte), à savoir un foie gras poêlé, très très bien dénervé, au chutney à la mangue et un tournedos sauce au porto et galette de pomme de terre. Le tournedos était cuit à la perfection (cuisson saignante) et d’une rare tendreté.

Quant à moi, je me suis régalée en entrée avec un œuf parfait, aux asperges violettes de Cavaillon et de la pancetta. J’ai dû tirer un trait sur la Fera du Léman, celle-ci n’ayant pas pu être pêchée en raison du mauvais temps et remplacée par une succulente truite saumonée, accompagnée d’une purée au wasabi et de tomates marjolaine.

En dessert, nous nous sommes tous les deux rués sur la tarte au citron revisitée et son sorbet yuzu. Dessert léger et savoureux sublimant l’acidité du citron sans excès.

Au moment de payer l’addition (nous n’avons pas pris de café) deux cookies au chocolat maison nous ont été offerts.

Restaurant à l’ambiance moderne et malgré tout chaleureuse, ce qui ne va pas forcément de pair, nous avons beaucoup aimé le lieu et la proximité avec les cuisines (on peut voir la brigade travailler) sans être incommodés par les odeurs.

Les prix sont des montants courants pour Genève sans verser à l’exagération et la carte des vins, excellemment fournie, n’est pas volée non plus.

Didier Taraud, le Chef, et son épouse Nathalie savent mener de main de maître cet établissement. On notera l’accueil au petit soin et à l’écoute des clients.

La Cantine Des Commerçants
29 Bd Carl Vogt 29 – 1205 Genève – Tél. +41 (0)22 328 16 70

 – Andreia & La Disruption –

Article non sponsorisé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s