Food & Drinks, Se restaurer

Café de la Paix – Genève

Il y a quelques jours, La Disruption et moi avons partagé un repas entre amis au Café de la Paix. Ce lieu nous a tellement plu que nous avons souhaité vous en parler.

C’est le Chef Philippe Durandeau, ancien de La Réserve, qui a succédé récemment à Florian Le Bouhec parti vers de nouvelles aventures.

Avant d’y aller, nous avions lu la carte pour nous faire une idée des plats et des prix et c’est très curieux que nous sommes arrivés dans ce restaurant bistro-gastro-chic.

La déco, en tout intimité et qui n’a pas bougé depuis des années, nous plonge dans une ambiance bon enfant. Tables et chaises en bois minimalistes, sol ancien qui rappelle les vieilles cuisines de nos grands-mères et mur recouvert de bouteilles. En parlant de bouteilles, c’est Emmanuel Heydens, meilleur sommelier de Suisse 1992, qui s’occupe de gérer la carte des vins. Carte des vins savamment garnie qui nous a permis de déguster un délicieux Patrimonio, cuvée 2013.

Dès notre arrivée, l’équipe est venue nous saluer, nous présenter la carte et nous parler un peu du restaurant. Moment très appréciable, certes nous étions dans les premiers clients et le restaurant était quasi vide à ce moment-là (ça n’a pas duré), mais ce fut très appréciable.

C’est là que nous avons appris que les ris de veau inscrits à la carte ne pourraient pas être commandés ce soir, ayant tous été dévorés la veille. Triste nouvelle pour La Disruption qui salivait déjà à l’idée de les manger mais gros point positif pour l’établissement.

En effet, l’équipe nous a expliqué que les produits étaient commandés quotidiennement et préparés par le boucher, il était alors trop tard pour en faire venir. Néanmoins, nous avons été informés qu’il était tout à fait possible de leur téléphoner la veille pour commander le plat qui nous plait (qu’il soit à la carte ou pas), ah le fameux ris de veau, spécialité du Chef !!!

Service agréable et de bon conseil. Entremêlement de la qualité et de la saisonnalité, c’est ça la bonne idée du Café de la Paix. Une carte modifiée environ tous les 10 jours où les produits suisses et genevois sont à l’honneur.

Ce soir-là, j’ai pu me régaler avec une entrée de calamarettis, jus de lime grillé (cuits à la perfection) et d’un cabillaud, aromates gingembre-tomate, ponzu et coquillages (accompagnés de fèves délicieuses)… comment vous dire ? Parfaits, c’est le mot ! Juste la cuisson, les légumes et les épices qu’il faut.

La Disruption lui, s’est rabattu sur les artichauts barigoules, ravigote d’herbes fraîches suivis de la côte de veau fermière, chapelure d’agrumes, jus cardamome et pomme purée. La purée tellement bonne qui dépasse presque celles de nos mamans, c’est vous dire.

Les desserts sont bons et si vous commandez un baba au rhum vous vous verrez vous confier la bouteille de rhum au cas où…

Seul petit bémol, nous avons trouvé que la salle était un peu sombre… d’où la piètre qualité des photos.

Café de la Paix
Bd Carl-Vogt 61 – 1205 Genève – Tél. : +41 (0)22 301 11 88
du lundi au vendredi, midi et soir.

– Andreia & La Disruption –

Article non sponsorisé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s